Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de l'association Aux Marins

COMMÉMORATION DU 80ème ANNIVERSAIRE DE L'ATTAQUE DE NAMSOS EN NORVEGE

 

En 1940, pendant les combats à NAMSOS et dans les environs, 145 français ont été tués.

La plupart se trouvaient à bord du contre-torpilleur "Bison".

-- O --

RENÉ STEPHAN

PRÉSIDENT DE L'ASSOCIATION AUX MARINS. 

Photographie Aux Marins

"Dans le cadre de notre partenariat avec la ville de NAMSOS en NORVÈGE, je devais représenter l'Association avec Johan DESPRIÉE, notre délégué en NORVÈGE, aux cérémonies commémoratives du 80ème anniversaire des combats de NAMSOS du 20 avril 1940.

Le COVID 19, notre ennemi d'aujourd'hui, ne m'a pas permis ce déplacement.

Johann vous fait revivre cet évènement réalisé dans l'intimité mais pas dans l'indifférence.

Souvenons nous ! ".

-- O --

Photographie Aux Marins

JOHANN DESPRIÉE, DÉLÉGUÉ DE L'ASSOCIATION AUX MARINS EN NORVÈGE

nous retrace le déroulé de la cérémonie :

Le 20 avril 2020, la ville de NAMSOS a commémoré les 80 ans de l'attaque de NAMSOS par les troupes allemandes lors de la seconde guerre mondiale.

Notre association, jumelée avec la ville de NAMSOS depuis 2015, devait y participer.

 

 

Johann Despriée lors d'un passage

récent à la Pointe Saint-Mathieu

Photographie extraite de la vidéo.

Photographie extraite de la vidéo.

Mais, pour la première fois, aucun invité étranger officiel n'était présent.

La cause en est l'épidémie mondiale de corona qui a conduit à des mesures strictes de contrôle des infections et des restrictions de déplacements.

Photographie extraite de la vidéo.

Photographie extraite de la vidéo.

Toutefois, le maire, Mme Arnhild HOLSTAD et le Délégué Général du Souvenir Français pour la NORVÈGE, M. Rolf MOKKELBOST, également citoyen de NAMSOS, ont perpétué la tradition.

Photographie extraite de la vidéo.

Photographie extraite de la vidéo.

Discours de Mme le maire Arnhild HOLSTAD :

Madame le maire a prononcé un discours à la mémoire de ceux, français, anglais et norvégiens,  qui ont tenté de lutter contre l'occupation.

traduction en français - non officielle - par les soins de Johann DESPRIÉE.

« C’est ici et maintenant que nous nous rapprochons de notre histoire, que nous nous rappelons que ce même jour, il y a de cela exactement 80 ans, Namsos fut bombardée et anéantie par les flammes.

Soudain, et pour le premier fois, Namsos était au centre de la politique internationale. Nous étions en guerre.   

Aujourd’hui,  je veux remercier avant tout tous ces jeunes qui ont donné leur vie pour tenter d’éviter ou de lutter contre l’occupation. Car à Namsos, en Norvège et dans les pays alliés, ce sont eux qui se sont mobilisés contre les despotes et l’oppression lorsque nos valeurs et nos territoires étaient menacés.

Ceux qui sont venus ici à Namsos de France et de Grande-Bretagne il y a 80 ans étaient peu préparés à ce qu’ils allaient devoir affronter. Et nous savons que la tentative de stopper les allemands en route vers le Nord avait échoué. Pour ceux qui survécurent à cette première rencontre avec la puissance militaire allemande ici à Namsos, ce fut une expérience difficile qui marqua le début de cinq longues années de conflit.   

Aujourd’hui, comme je l’ai dit, je veux saluer la mémoire de tous ces jeunes gens qui ont donné leur vie pour la paix. Beaucoup de militaires Français et Britanniques qui sont venus à Namsos en 1940 n’avaient alors parfois jamais traversé les frontières de leur propre commune. Ils étaient jeunes et peu préparés aux combats.

Je souhaite tous les remercier en lisant un poème écrit par Elaine Lodge, qui était marié à Frank Lodge. Il est venu à Namsos en Avril – a à peine 19 ans, peu préparé à ce qui l’attendait. Frank survécut, et ce fut bien des années plus tard qu’il raconta à Elaine ce qu’il avait vécu. À la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie et tous ceux qui se sont battus pour la paix,

voici le poème d’Elaine Lodge « Comme nous étions jeunes ».

How young we were
How fit, how strong
Kissed mums goodbye, 
Said, won’t be long!
How keen we were, how innocent,
Not knowing war, or what it meant.
 
How blithe you were,
How smart, how brave
Death claimed you for an early grave,
Your golden futures crushed and gone, 
Heart broken, mums weep for their son
 
We look back across long years,
We’re old men now, eyes filled with tears
We remember friends long gone,
And thank them, each and every one.
How young we were. »

Fin du discours de madame Arnhild Holstad.

Le poème en anglais n'a pas été traduit car les rimes auraient été perdues.

Le maire Arnhild HOLSTAD a ensuite déposé une gerbe à chaque monument représentant les trois nationalités tombées lors de l’attaque de la ville par l’armée allemande :

Le monument norvégien.

Photographie extraite de la vidéo

Photographie extraite de la vidéo

Le monument anglais.

Photographie extraite de la vidéo

Photographie extraite de la vidéo

Le monument français.

Photographie 1 : extraite de la vidéo - photographies 2 et 3 : Kjell Vidar Aune
Photographie 1 : extraite de la vidéo - photographies 2 et 3 : Kjell Vidar Aune
Photographie 1 : extraite de la vidéo - photographies 2 et 3 : Kjell Vidar Aune

Photographie 1 : extraite de la vidéo - photographies 2 et 3 : Kjell Vidar Aune

VIDÉOS

Vous pouvez accéder à deux vidéos

mises en ligne sur le site de la commune de NAMSOS

en cliquant sur chacune des photographies ci-dessous :

1.- Découvrez la vidéo du discours de Madame le Maire de NAMSOS en cliquant sur l'image ci-dessous :

 

2.- Le film tourné par le capitaine MALLEZ lors des événements d’avril 1940.

Cette version colorisée a été retrouvée par notre regretté ami Michel DESPRIÉE lors d’une visite à LYON en 2017. Il l'a confiée à son fils Johann. Celui-ci l'a remise à la commune de NAMSOS qui n’en possédait qu’une copie en noir et blanc.

Le film est maintenant commenté en Norvégien par Rolf MOKKELBOST et accessible à tous : 

Cliquer sur l'image

-- O --

Marius THENOT :


Johann DESPRIÉE, notre délégué en Norvège souhaite également partager avec nous ces deux documents :

la photo de Marius THENOT, jeune chasseur alpin français en uniforme de parade.

Il est mort le 28 avril 1940 à Namsos ...

 

... et la dernière lettre que ce jeune soldat a écrite à sa famille seulement deux jours avant.

Cliquer sur le document pour l'agrandir

Cliquer sur le document pour l'agrandir

-- O --

Découvrez l'article, écrit par Michel DESPRIÉE en octobre 2017 et paru sur ce blog, consacré à

"la Bataille de la route du fer 9 avril 1940 - 7 juin 1940" et aux différentes étapes du jumelage de l'association Aux Marins avec le Souvenir Français de Norvège

en cliquant sur l'image ci-dessus.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article