Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de l'association Aux Marins

10 Novembre 2009 - Ravivage et partage de la Flamme du Souvenir

Le Mémorial National des Marins Morts pour la France de la Pointe Saint Mathieu en Plougonvelin (Pays d'Iroise) a reçu du Souvenir Français en 2008, la responsabilité de conserver la Flamme du souvenir allumée à Paris.

 

La Flamme du souvenir éclaire la tombe du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe. Elle ne s’est jamais éteinte depuis 1923 même pendant les pires heures de notre histoire.

 

La Flamme du Souvenir symbolise en permanence le sacrifice de tous ceux qui sont morts pour la France, de tous ceux à qui nous devons de vivre dans un pays libre.

 

Elle représente aussi l’espérance pour un avenir de paix et de fraternité et s’identifie au rayonnement de notre pays dans le monde.



Le mardi 10 novembre 2009
, l'association "Aux Marins" avait convié, le public, les collectivités territoriales et les associations du Finistère à participer à la cérémonie de ravivage de la Flamme du Souvenir.

La Marche aux flambeaux

Les participants avaient rendez-vous à 18 H 00, à la chapelle  Notre Dame de Grâces de la Pointe Saint Mathieu pour une marche 
aux flambeaux qui les a conduits au cénotaphe où s'est déroulée la cérémonie de ravivage




Les personnalités, civiles et militaires, les représentants d'associations, le public dans lequel les enfants étaient bien représentés ont effectué la marche aux flambeaux au rythme de la cornemuse et de la bombarde des sonneurs du groupe Strollad Bro Leon
www.strolladbroleon.e-monsite.com









Cérémonie au cénotaphe


Les représentants des conseils municipaux des jeunes de Plougonvelin, du Conquet et de Saint Renan ont suivi avec une grande attention le déroulement de la cérémonie.Dans son mot d'accueil, M. Israel Bacor, maire de Plougonvelin, président du syndicat mixte d'aménagement de la Pointe Saint Mathieu, a appelé à poursuivre le travail de mémoire que seuls les livres d'histoire et les images  perpétuent alors qu'il n'existe plus de témoignage vivant de cette guerre.
L'Officier Général (2° S) de la marine Pierre Léaustic, Président de l'association "Aux Marins" a rappelé que célébrer le culte du souvenir n'est pas une démarche passéiste.
"... Le ravivage de la flamme est un élément d'union qui a l'immense mérite de rassembler autour du souvenir de toutes le victimes de la guerre, qu'elles soient militaires ou civiles, françaises ou étrangères....
Il honore la mémoire de ceux qui nous ont légué une liberté vitale et fondamentale, celle de vivre en paix...."


Allocution de M. Pascal Mailhos, Préfet du Finistère




Le ravivage de la flamme

La Flamme a ensuite été ravivée et partagée avec les communes et les associations qui ont souhaité sa présence lors des cérémonies du 11 novembre.

 

 





Revue de presse







Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article