Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de l'association Aux Marins

Contrebande et Surveillance des côtes Bretonnes

d'Albert Laot

vient de paraître

Edité par Coop Breizh - Spézet. www.coop-breizh.fr
Broché, cousu 15,5 x 24 cm. 160 pages + 24 pages hors-texte quadri (nombreux documents anciens, photos et tableaux)

Préfacé par Louis Le Pensec, ancien ministre de la mer
Prix de vente 15€.

 

L’éditeur a présenté le livre en 4ème de couverture dans les termes suivants :

Avec ses centaines de kilomètres de côtes placées sur l’axe de circulation maritime le plus emprunté au monde, la Bretagne ne pouvait rester à l’écart de toute contrebande ou piraterie.

Que ce soit pour échapper à l’impôt ou pour contourner la réglementation, voire les prohibitions d’importation, les contrebandiers sur les côtes bretonnes ont toujours déployé des trésors d’inventivité.


Les « Gabelous », les garde-côtes, en faction dans leur pittoresques abris de pierre ou en patrouille sur le désormais fameux « sentier du douanier » eurent bien du mal à contrôler le trafic du sel ou du tabac, qui était le lot surtout des périodes anciennes.

Dans la période contemporaine, le trafic des cigarettes a été supplanté par le trafic de la drogue, voire par l’immigration clandestine, et le service des douanes doit, en outre, se soucier de nouveaux fléaux liés à l’environnement (dégazage, transports toxiques, pollution des naufrages) ou la nouvelle donne d’un trafic mondialisé (armes, contrefaçons.)


TABLE DES MATIERES

 

INTRODUCTION

 

 Titre I  De l’origine à la Révolution

  

Titre II De la révolution à la 1ère Guerre mondiale

   

Titre III La période contemporaine

  

CONCLUSION

 

Bibliographie

 

Liste des illustrations

 

Table des matières


Albert Laot a passé toute sa carrière dans l’administration des douanes, il l’a d’ailleurs terminé en dirigeant l’école nationale des douanes à Neuilly.

Acteur direct d’opérations retentissantes en Méditerranée ou aux Caraïbes où il fut aussi en poste, il est l’auteur de plusieurs ouvrages historiques sur le sujet, mais aussi de « Dix générations de paysans breton » et « Brest, le lycée en baraques » (aux éditions Skol Vreizh)


Installé au Conquet, la retraite venue, il a repris les études universitaires sanctionnées par le diplôme d’université « Langue et culture de la Bretagne » délivré par le Centre de Recherche Bretonne et Celtique de l’Université de Bretagne Occidentale et par une maîtrise d’histoire, qui l’ont aidé à dresser, dans ce livre, une histoire inédite de la contrebande et de la surveillance des côtes bretonnes.


-----------------------------
Albert Laot est membre du conseil d'administration de l'association "Aux Marins",
en charge des relations avec les familles.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article