Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de l'association Aux Marins

La dictée insulaire : une entrée remarquée dans la culture maritime

Finistere-29(b)(texte) copieL’île d’Ouessant organise tous les ans au mois d’Août depuis 1999 un salon international du livre insulaire destiné à promouvoir la culture des îles métropolitaines et d’Outre-mer.

www.livre-insulaire.fr

 

Parmi les thèmes culturels proposés  en 2010 la « dictée insulaire » a retenu toute notre attention par son intérêt  étymologique, géographique, historique.

Ce beau texte « maritime » et « insulaire » a manifestement toute sa place dans la  rubrique « culture maritime et patrimoine » du blog de notre association « Aux Marins » .

 Ecrite par notre amie Marie –José Le Guillou (1), c’est avec son aimable autorisation que cette dictée vous est proposée.

 

Si vous voulez vous adonner à cet exercice « à la Bernard Pivot »

ne lisez pas la suite immédiatement. Faites-vous dicter le texte et situez votre niveau en orthographe.

 

Nous vous rassurons : les lauréats à zéro faute sont rares pour ne pas dire très exceptionnels.

Vous pouvez aussi la partager avec vos enfants et petits-enfants …

 

sat ouessant

 

 Ouessant      

--------------------------------------------

 

Plein(s) feu(x) sur les îles de chez nous

 

                                 Quinze îles édéniques baignées par la Manche ou l'Atlantique et auréolées d'une lumière douce défilent en une guirlande livrée à l'ardeur des courants. Lesdits microcosmes ultrapériphériques affichent dans les remous de l'immensité azur une splendeur exquise et quasi surréaliste. Des artistes en tout genre tombés sous le charme, ces muses  en ont tant inspiré, toute une pléiade!

             Havres providentiels à rarement plus d'une heure de navette, ces planètes exiguës à l'âme fragile n'accueillent pas que la jet(-)set . Aussi, à notre tour, de préférence à la saison des volets clos, pourquoi   ne nous offririons-nous pas une échappée vers ces vaisseaux de pierre? Les insulaires de souche, espérons, ne nous taxeront ni de chinchards ni de doryphores! Et de grâce, passons-y au moins une nuit au son du ressac [rƏsak]! Voir le soleil au couchant caresser la mer d'un or rougeoyant et regarder à l'aube le ciel se teinter de rose ne relève-t-il pas du sublime?

             Sur quelle île vivre une escale rafraîchissante?

L'archipel de Chausey connaît les plus grandes marées d'Europe: avis aux amateurs!  Bréhat,  feu d'artifice, reçut des visiteurs de marque comme Mérimée ou Chagall. Oasis bercée par le Gulf Stream, Batz n'évoque-t-elle pas les Marquises avec ses reflets céladon? Ouessant, La Mecque de l'ornithologie à quelque distance orthodromique de l'Amérique, ravit par son atmosphère conviviale, sa gastronomie et ses rochers burinés. Molène vaut tous les atolls du Pacifique. Sein, extraplate,  figure un papillon posé  tel un radeau. On compare volontiers les  Glénan aux lagons émeraude des mers chaudes.

  

(Pause pour les amateurs et lycéens)

      

            Les férus de pétrographie opteront plutôt pour Groix peuplé(e) également d' anatifes charnus. Quel est celui que n'ensorcellerait pas la vallonnée île aux Moines (Île-aux-Moines) renommée pour ses cascades de fleurs? Arz, sa voisine, donne l'impression de flotter. Alphonse Daudet  honora  de sa présence Houat- alias le « canard »- aux  falaises réputées. Avez-vous eu vent du bar sur le clocher d'Hoëdic, le « caneton »? Belle-Île, la Norvège en miniature: se pourrait-il que vous la voyiez autrement que séduisante? Restent   les plus méridionales: Yeu, presque les Caraïbes, captive par son dynamisme halieutique; enfin, Aix: ce confetti aux accents méditerranéens  rappelle un petit croissant.

            Que l'une ou l'autre  vous siée davantage, comment vous en tenir rigueur?

 

( Reprise pour tous )

 

           Griffes  enchâssées crûment dans un espace inhospitalier, les îles du Ponant, mythes picturaux loin du tohu-bohu, se découvrent une à une de Granville à La Rochelle, sans précipitation, austères ou amènes, festives et combattantes, toujours fascinantes et magiques.

 

 

 

Tests de départage:

 

1- Puissent les experts en nissonologie ou botanique et tutti quanti élucider les mystères de la nature: pourquoi telle espèce endémique ne croît-elle qu'ici exclusivement et pas ailleurs, l'emblématique lys (lis) sauvage en l'occurrence sur le sol houatais ou le narcisse double de Saint-Nicolas?

2- Les Ouessantins excellent dans la préparation du ragoût d'agneau mitonné dans une cocotte de fonte entourée de mottes, spécialité qu'ils ont fait apprécier aux adeptes de bonne chère partagée, d'où qu'ils vinssent.

 

--------------------------------------------

Texte de Marie-José Le Guillou, membre des Fêlés de l’orthographe de Bourg-Blanc, approuvé par Pierre Cloître et Louis Rioual du Comité des sages. 

 

(1) Marie José Le Guillou est la secrétaire générale de la célèbre association finistérienne « Les Fêlés de l’orthographe » dont le siège est à Bourg-Blanc.

 

Cette association organise notamment le championnat annuel finistérien de l’orthographe qui rassemble jusqu’à 900 participants !

Bourg Blanc 20 03 10 Amateurs confirm s et lyc ens avantBourg Blanc 20 03 10 Les scolaires CM1 et CM2 Copie

 

Photographies extraites du site officiel de la commune de Bourg-Blanc :

www.mairie-bourgblanc.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article