Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de l'association Aux Marins

LE CIMETIÉRE MARIN DE GRUISSAN

GRUISSAN, petit village de pêcheurs sur la Méditerranée, au pied de l'île Saint Martin et du Massif de la Clape , possède des particularités remarquables. Construit en circulade avec dans son centre la tour Barberousse et l'église Notre Dame de l'Assomption. En front de mer, la plage des chalets sur pilotis (site où a été tourné le film 37°2 le matin en 1986) surprend par son originalité. Les salins avec le musée du sel méritent une visite culturelle et gastronomique.

Vue de Gruissan

Le port de pêche est devenu une cité balnéaire à part entière, avec ses plages magnifiques, son nouveau port, ses marinas aux nombreux mouillages bien abrités des caprices de la Grande Bleue et son Centre balnéoludique haut de gamme.

            Amarrage Cimetière Marins-copie-1 

Mais une des curiosités historique est sans aucun doute le Cimetière Marin, baptisé "Allée des Naufragés" situé à environ 4 km. du port, auquel on accède par une petite route au milieu des bois de pins maritimes.

 

Il commence par un chemin caillouteux jalonné de 27 cénotaphes (*) parmi lesquels la stèle  à la mémoire des équipages des sous-marins Sybille, Minerve, et Eurydice, disparus en 1952, 1968, et 1970.

mms_img1078550564.jpg

Ces cénotaphes sont des tombes sans corps taillées dans d'humbles pierres de la Clape par un carrier du village, dressées à la mémoire des marins disparus en mer. Chaque "tombeau" porte les noms des marins et le récit de leurs naufrages avec pour certains la mention PPL (Priez pour lui). C'est bien une invitation au recueillement. 

    Louis Bonrepaux   François Ambert    Honoré Peironeille

Quelques-uns sont peints en noir et blanc car dans la signalisation maritime ces deux couleurs peuvent annoncer un danger.

La beauté du site et de ces édifices ne donne pas une impression de tristesse, mais plutôt une sensation de protection et de quiétude. Le chemin qui serpente dans la forêt avec les senteurs des pins, du thym, du romarin et le concert assourdissant des cigales en été nous fait accéder à la Chapelle Dame des Auzils (appelée aussi Notre Dame du Bon  Secours), laquelle veille sur le village et sur les pêcheurs. Elle est classée Monument Historique depuis 1964. Le Prieuré à l'origine de la Chapelle avait été construit en 1080, plusieurs fois restauré et notamment en 1979 sous la responsabilité d'un breton, Mr. Robert CASSIN, restaurateur des monuments historiques, lequel à l'aide de photographies a reproduit les ex-voto (*) et peint directement sur les murs de la Chapelle en utilisant la technique du trompe-l'oeil. L'illusion est parfaite et les ex-voto inviolables.

 Chapelle Notre Dame des Auzils à Gruissan-copie-1

En 1981, tous les Gruissanais étaient au rendez-vous pour inaugurer la Chapelle rénovée.

Notre Dame des Auzils a enfin retrouvé sa beauté d'antan. 73 ex-voto et 27 maquettes sont à nouveau en place.

Le site des Auzils (*), situé dans le Massif de la Clape est classé au titre des sites historiques depuis 1973. Ce massif était une île sous l'Antiquité, quand NARBONNA commerçait avec les Grecs et les Romains.

Au fil des siècles, la population des pêcheurs Gruissanais a la foi bien ancrée vouera à ce lieu unique un véritable culte. Visible de loin en mer, c'est vers lui qu'ils tourneront leur regard quand ils devront affronter les périls et le redoutable appétit du Golfe du Lion !

(*) Auzils : peut venir du mot latin Auzel, qui signifie "oiseau" ou auxillium traduit par "aide au secours", mais en occitan  "auzina" signifie chêne-vert, arbre trés présent dans le Massif de la Clape.

(*) ex-voto : un ex-voto marin est un tableau-plaque ou objet déposé dans un sanctuaire à la mémoire d'un voeu fait.

 

Serge Bataillé

délégué de l'association Aux Marins dans l'Aude

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article